Autour du monde sans date retour....

Laurence et Thierry, un couple qui a tout vendu pour finir sa vie sur la route... voici les récits de leurs voyages

Sultanat d'Oman

Publié le 6 Mars 2013 par lolo

Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman
Sultanat d'Oman

Résumé de notre voyage au Sultanat d'Oman en février 2013 pour 15 jours.

Nous avons connu une excellente météo : il a fait entre 25 et 30 degrés dans la journée. Mais dans les montagnes le soir il peut faire un peu frisquet aux alentours de 4 à 5°. Nous avons adoré ce pays qui a la particularité d'être l'un des seuls pays au monde où l'on peut faire du camping sauvage. Nous avons passé quatre nuits sous la tente : dans les oasis, dans le désert et dans la montagne.

Nous avons loué une voiture pendant les 15 jours prise à l'aéroport de Mascate : conduite  très simple grâce à de grandes autoroute désertes (parfois traversées par des dromadaires quand même).

Notre parcours

Dès notre arrivée, nous avons tout de suite pris la voiture pour aller nous rendre à Sour, qui est une ville côtière avec de sublimes plages dans les environs. C'est dans cette ville notamment où l'on fabrique encore les voiliers traditionnels en bois sans aucun clou, appelés boutres. Nous avons pu également assister sur la plage à la ponte des oeufs de tortues au beau milieu de la nuit. Ensuite nous sommes partis dans le Wahiba Sands, vaste désert où nous avons pu poser notre tente pour y passer la nuit : coucher de soleil majestueux et nuit étoilée.

Nous sommes partis ensuite dans la région des Wadis qui sont des oasis magnifiques en plein milieu de très grande montagne : village pittoresque, château fort, palmeraie, extrême beauté des paysages.

Puis nous sommes allés dans la ville principale du centre du Sultanat : Nizwa. On se retrouve alors au milieu de marchés orientaux, des soukhs parfumés et animés. Nous avons pu aussi assister le vendredi matin au marché aux bestiaux, un vrai spectacle avec la présence de bédouins et de bédouines. Nous sommes allés aussi sur la montagne verte (Jabal al AKhdar) où nous avons dû laisser notre voiture en bas et être emmenés par un 4x4 (puisque cet endroit n'est accessible qu'en 4x4 compte tenu de la forte montée) et nous avons pu nous promener toute la journée au milieu d'anciens villages extrêmement pittoresques. Nous avons visité d'autres plateaux tels que le Saiq ou le Naval Shama. Et nous avons visité aussi le célèbre château fort de Jabrin.

Puis, retour à la capitale, et visite de  la Grande mosquée Qaboos du sultan : magnifique. Nous avons fait un tour à la marina mais cette ville ne nous a pas vraiment enchantés, même le souk de Muttrah est trop aseptisé maintenant.

Transport, hébergement et nourriture:

Les transports en commun ne sont pas beaucoup développés puisque tous les Omanais possèdent leur 4x4. Nous conseillons donc de louer une voiture berline. Un 4x4 s'avère utile si vous souhaitez aller dans le désert.

Nous avons logé un peu sous la tente (4 nuits) ou dans des hôtels (prix entre 50 et 80 euros). Le coût de la vie à Oman est assez proche de celui de la France : concernant les repas nous ne nous sommes pas régalés,nous avons beaucoup mangé de kebab et c'est très rapidement lassant,et trouver une ou deux pizzas mais vraiment rien de folichon. Un repas coûte une dizaine d'euros.

Beaucoup d'Omanais parlent très bien anglais. Nous n'avons jamais eu de difficultés pour communiquer.
Comme beaucoup de touristes qui se rendent à Oman, nous avons été marqués par la gentillesse des Omanais qui viennent vous aider spontanément. A noter qu'il n'y a eu aucun problème pour Laurence dans le regard des hommes.

En conclusion c'est un pays facile à visiter, dont on peut faire le tour en une quinzaine de jours mais nous ne sommes pas allés à Salalah qui est à plus de 1000 km au sud (c'est le grenier d'Oman puisque cette région subit la mousson). A noter que ce pays est l'un des plus sûrs du monde.
 

Commenter cet article