Autour du monde sans date retour....

Laurence et Thierry, un couple qui a tout vendu pour finir sa vie sur la route... voici les récits de leurs voyages

Les Canaries (3) : La Palma

Publié le 15 Mai 2017 par lolo

Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma
Les Canaries (3) : La Palma

Durée: 2 semaines.
Période : début mai.
Météo: entre 22 et 25° sur les côtes et 18° la nuit. Une nuit de pluie, ciel alternant nuages et soleil.

Présentation de la Palma:
84000 hab.
Capitale Santa Cruz de La Palma.
Ile la plus boisée de l'archipel des Canaries et la plus haute du monde (proportionnellement à sa largeur).
Volcanique, elle offre une grande variété de paysages: volcans, coulées de lave, forêts de pins canariens, de lauriers, petites criques rocheuses, plages de sable noir, côtes escarpées ...

Transports:
Sommes arrivés de La Gomera en ferry (Compagnie: Fred Olsen), 48€ /personne; 2h de traversée.
Location d'une voiture pour 15 jours: 200€. (Avec assurance 100% et 2e conducteur. Louée et rendue à l'aéroport).
Le réseau routier est en excellent état (routes principales et secondaires).
Toute l'île est desservie par des bus (Guagua) mais avec une faible fréquence.

Logement:
L'offre hôtelière est restreinte. Quelques ''casas rurales" ou appartements à louer.
Nous avons loué une grande maison  (via Aibnb) à Dos Pinos, dans le centre de l'île mais près de la côte pour bénéficier du soleil et de la chaleur et ce qui nous a permis de rayonner facilement dans tout l'île. 52€ par jour. Petit-déjeuner, déjeuner et dîner sur la terrasse vue sur mer.

Le Nord-Ouest de l'île:
De Tazacorte à Santo Domingo.
Cette partie de l'île est peu visitée donc on y fonce !!
La route est très sinueuse, la côte magnifique. Ne pas hésiter à s'arrêter aux miradors pour profiter de la vue. Région agricole. En janvier/février, les amandiers sont en fleurs...il paraît que c'est magnifique. D'immenses gorges se jettent dans la mer.
Nous avons fait une randonnée (indiquée par le Routard) au niveau de Las Tricas: très très sympa. Belle descente vers la mer donc grosse grimpette au retour. Traversée de hameaux, vieilles maisons très souvent retapées et occupées par des Allemands qui vivent là presque en autarcie.
De là, nous avons pris une route secondaire qui longe la côte pour rejoindre Santo Domingo...village du bout du monde, longtemps isolé (la 1ère route en 1960 l'a relié au reste de l'île). Jolie église et quelques vieilles rues pavées. Quelques anciens moulins également aux alentours. Calme et tranquillité au rendez-vous 😉

Le Nord-Est:
Santa Cruz de La Palma: la capitale historique et administrative, mérite d'y passer une demi-journée pour flâner dans les ruelles du vieux centre. C'est un de nos coups de ❤
Des placettes ombragées, des rues pavées,  d'anciennes demeures de style Renaissance, des balcons fleuris...et un front de mer très agréable où l'on peut se baigner après la visite. Ne pas manquer l'église et la Plaza de España. De nombreux bars et restaurants.
Un peu plus au nord, on peut randonner dans ''El Bosquet de los Tilos'' superbe forêt touffue de lauriers, fougères... classée ''Réserve de la biosphère '' par l'Unesco, puis pour se rafraîchir, piquer une tête dans les piscines naturelles de La Fajana. La côte est très jolie et plus on monte dans le nord plus c'est désertique.

Le centre de l'île:
Le Parque Nacional de Taburiente: Incontournable pour les amateurs de rando et de nature. Des dizaines de sentiers, de "faciles" à "difficiles".
Ne pas râter la Cumbrecita, tour du volcan de Taburiente, accessible pour tous. Obligation de réserver sa place de parking à l'avance. Soit au Centro de Visitantes ou sur internet. 16 voitures autorisées seulement par créneau horaire. En mai, il n'y a aucun problème pour réserver! Nous étions presque seuls!
La ville de El Paso est le point de départ de pas mal de randonnées.
Los Llanos de Aridane est la plus grande ville du pays (20000 hab.), vieux centre ville sympathique. Des supermarchés  (Super Dino, Hyper Dino) bien pratiques 😉

Entre le centre (El Paso) et le sud (Fuencaliente): la route des volcans "la ruta de los vulcanos'' est la randonnée très connue d'une vingtaine de kms sur les crêtes d'anciens volcans. Paysages magnifiques.
C'est également là que se court la ''Transvulcania''  (ultra-marathon), course de 74kms, au mois de mai...avis aux amateurs 😉

Le sud de l'île: la région de Fuencaliente contraste avec le nord. Très ensoleillée, paysages volcaniques et lunaires. Bananeraies et vignes. Visite du volcan San Antonio (5€/ personne), très beau panorama. Possibilité de rejoindre à pied l'extrémité de l'île et les salines (Faro de Fuencaliente ). Quelques plages ou plutôt petites criques désertes très rocheuses. Grosses vagues et baignades parfois dangereuses.

Les randonnées :1000 kms de sentiers. La Palma tout comme ses voisines est le paradis des randonneurs et il y en a pour tous les goûts !
N'oubliez pas la crème solaire, le chapeau , le pull et le kway!
Il y a des "Centros de visitantes" et des points d'informations un peu partout (sentiers, météo. ..)
L'office de tourisme de Santa Cruz nous a également donné toutes les infos et parcours de randonnées. Et aussi le guide du Routard est de très bon conseil sur les randonnées.

Les plages: Ne comptez pas trouver des plages dorées et de grosses infrastructures hôtelières sur l'île ! Seules quelques criques rocheuses (playa de la Zamora par exemple) au sud et quelques plages de sable noir sur la côté ouest offrent des possibilités de baignade. Attention toutefois aux grosses vagues de l'océan: Playa de Charco Verde,  playa de Puerta Naos (grande plage avec palmiers) et playa de Tazacorte. ..notre préférée ❤
Il y a aussi la grande et belle plage du centre ville de Santa Cruz (Avenida Maritima).
Dans le nord-est de l'île, les piscines naturelles de La Fajana permettent de se baigner à l'abri des forts courants en toute sécurité...par contre, l'eau y est un peu fraîche 😲

Conclusion: Encore une très belle île, c'est certainement pour ça qu'elle est surnommée ''la isla bonita''. Elle est aussi peu touristique. En mai, l'île est très fleurie. Les villes et villages sont très bien entretenus et soignés. C'est très agréable.
Si vous aimez randonner...c'est THE place to be 😉
Nous, on a les mollets en béton 😉

 

Commenter cet article